Présentation

REHALIB est la marque de VINCI qui propose des visites virtuelles pour l’habitat.

REHALIB est une start-up interne du groupe VINCI, imaginée et développée chez LEONARD, l’incubateur du Groupe, et hébergée chez GTM Bâtiment, filiale de VINCI Construction France.

 

Les visites virtuelles REHALIB permettent de visualiser l’état futur d’un logement à rénover ou à construire, et de mettre en place une expérience utilisateur sur-mesure et adaptée à vos besoins. Depuis un scan ou un plan 2D, ces visites permettent de réimaginer l’expérience client et les services numériques dans l’habitat, et les rendent accessibles à tous !

 

#Commercialisation

REHALIB a pour ambition de démocratiser la réalité virtuelle pour l'habitat, et de proposer à chaque utilisateur une visite virtuelle de son futur logement avant même sa construction ou sa rénovation.

 

Plus besoin d'essayer d'imaginer ce que sera son logement depuis un plan ! REHALIB met à disposition de ses clients des visites virtuelles adaptées : photoréaliste, interactive, dans un masque de VR ou visualisable depuis une tablette dans le CLOUD.

#Concertation

Les témoins virtuels REHALIB facilitent la concertation en amont en réhabilitation sociale : gagnez plus facilement l’adhésion des locataires et des collectivités et réduisez les difficultés en réunions de concertation !

 

Les multiples supports de visualisation des témoins virtuels REHALIB permettent une communication large, via un site web, une vidéo, des visuels explicatifs : il devient plus facile de convaincre.

 

#Digitalisation

Les témoins virtuels REHALIB constituent un support digital pertinent pour les entreprises de construction et rénovation. Près de 10 fois moins cher qu'une maquette 3D classique, grâce à ses technologies de scans sur site, REHALIB permet la digitalisation des travaux.

 

Les témoins virtuels REHALIB servent en phase amont pour préparer le projet, véritable synthèse 3D pour le logement ou les parties communes. Plus besoin d’attendre le témoin réel (gain de temps pour la production).

 

Les témoins virtuels peuvent ensuite s’exporter au format IFC (BIM) pour être utilisés sur site sur les applications mobiles de chantier, ou en coordination avec le BIM manager pour enrichir la maquette existante.

 
 
  • Facebook
  • Twitter